IMG_0033

C'est plus fort que moi : depuis qu'adolescent je vis Faye Dunaway porter un béret dans " Bonnie and Clyde ", ce seyant accessoire tel un point d'exclamation sur la chevelure d'une jolie femme, m'attire comme un aimant. Ce lundi 15 avril à 11 heures 30, la jeune fille au béret s'est assise au fond de la terrasse d'un café à deux pas de la Porte Dijeaux. Le soleil jouait à cache-cache avec les nuages et sa blondeur allumait la lumière. En attendant l'arrivée du serveur, indifférente à son environnement, elle se photographiait à qui mieux-mieux et ça ternissait un peu son aura. La miss portait une paire de baskets aussi rouge que son couvre-chef et ses yeux étaient bleus. Lorsque le patron vint prendre sa commande, elle demanda, dans un anglais parfait, un " Bloody Mary " et le daron avec un professionnalisme remarquable resta impassible. Il lui servit deux minutes plus tard le mélange de vodka et de tomate qu'elle but à la paille tel un jus de fruit ordinaire. Une boisson de couleur sang assortie à ses baskets et à son béret, ça coulait de source. Les jeunes femmes à béret rouge buvant un Bloody Mary avant midi mènent une drôle d'existence. Elles ont toute la vie devant elles et elles nous emmerdent !