Le Bordo de Dorso

25 avril 2017

Humeur Glycine

Bordo_de_Dorso

Rue Croix de Seguey, dimanche 23 avril, en début d'après-midi, dimanche désert en ce jour d'élection présidentielle. Partout, des trous, c'est la signature du chantier du tramway, la marche dominicale après l'agneau pascal, vague à l'âme et légère morsure de dame mélancolie avant que je n'aperçoive ces grappes de printemps. La glycine est radicale pour tuer dans l'oeuf le risque de gangrène d' humeur chafouine.

Posté par 240768 à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 avril 2017

Un train c'est tout

Clean_Bordeaux_station

Mardi 11 avril, 10 heures et des poussières. Je n'y avais pas mis les pieds depuis ( trop) longtemps et ce matin, depuis qu'elle a refait son ciel, j'ai trouvé la gare Saint-Jean belle comme un soleil. J'avais envie de prendre un train mais pas n'importe où, non, je savais lequel. Un train c'est ( presque) tout.

Posté par 240768 à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2017

Petit garçon pensif

Le_Bordo_de_Dorso

Dimanche 9 avril, rue Albert Barraud, devant l'étal de la fromagère du marché du Palais Gallien, le gamin sauta sur le plot de béton et s'immobilisa. Pris de l'insoutenable légéreté de l'être, savourant le soleil ? Nul ne saura jamais à quoi il pensait, l'air si grave et le temps soudain se figea.

Posté par 240768 à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2017

Une soirée de Mars douce comme Venus

IMG_0990

Jeudi 30 mars, allée Serr, à la Bastide, soirée pétanque. Levant la tête, j'aperçois l'apaisante lumière de l'église Sainte Marie à la nuit tombante et je pense à une des plus belles illuminations d'Arthur Rimbaud : "Je vois longtemps la mélancolique lessive d'or du couchant."  Rimbaud c'est bath.

Posté par 240768 à 11:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2017

Johan Amadeus Arthur Mozart

Le_25_mars_2016__hommage_des_Hollandais___Johan_Cruyff

Le 25 mars 2016, il y a un an, le peuple Hollandais rendait hommage à l'éternel numéro 14 de l'Ajax Amsterdam. Vous me direz que vient foutre Johan Cruyff dans le Bordo de Dorso ? Il se trouve que dans les années 70, des Pays-Bas à Bordeaux, ce numéro 14 nous démontrait  à chaque partie que la vraie vie était ailleurs et nous le prouvait sur le champ. Johan Cruyff, c'étaient les illuminations de Rimbaud avec une chorégraphie d'une grâce incomparable. Johan Cruyff ou la 40 ème symphonie de Mozart.

Posté par 240768 à 07:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 mars 2017

Le cercle des chevaliers disparus

Chevalerie

Les coups bas pleuvent et félons et parjures vibrionnent salement sur le champ du grand tournoi présidentiel. Longeant cette noble allée du Grand Théâtre ce vendredi matin, je fus soudain projetté dans un âge moyen où les temps étaient certes cruels mais la chevalerie vaillante. O tempora O mores comme disait l'autre, pourvu que le prochain printemps ne nous fasse point entrer dans un long hiver...

Posté par 240768 à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2017

Premiers touristes

Le_Bordo_de_Dorso

Mardi 28 février, 11 h 30, devant la place des Grands Hommes. Averses et bourrasques pas piquées des hannetons. A Bordeaux, en 2017, les touristes sont là même en plein hiver avec un temps de merde.

Posté par 240768 à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2017

Dépaysement garanti

IMG_1179

C'est rue du Palais Gallien, dans les anciens locaux de la Poste et ça s'appelle justement " La Grande Poste." Un lieu comme il n'en existe pas deux à Bordeaux. L'impression d'entrer dans un cabaret des années cinquante où les convives se sustentaient en regardant un spectacle. Un dépaysement total, une salle avec une sacrée gueule d'atmosphère. On entendrait presque swinguer le big band et descendre du grand escalier Rita Hayworth en robe fourreau, tirant sur un fume-cigarette long comme un langoureux soupir.

Posté par 240768 à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2017

Les lucioles de la ville

Street_art

Jeudi 2 février, 8 h 30, rue Fondaudège. La nuit n'a pas encore disparu que les ouvriers du chantier du tramway sont à pied d'oeuvre. Comme autant de lucioles dans le jour naissant.

Posté par 240768 à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2017

Tsoin-Tsoin

Jean_Meyer

Le 31 décembre 2016, le psychiatre Jean Meyer a fermé son cabinet de consultation, rue Chabrely, dans le quartier de la Bastide. Le seul psychiatre de Bordeaux à ma connaissance, et probablement, du monde entier, à avoir inscrit "Tsoin-Tsoin" sur sa plaque de cuivre. Pour bien attaquer l'année 2017, Jean vient d'inventer la "glace électrique", la seule, selon lui, " qui ne fait pas grossir." A la lumière de cette explication, nous pouvons en déduire, que 2017 s'annonce aussi " tsoin-tsoin" que les précédentes. Surtout, monsieur Meyer, ne changez rien.

 

Posté par 240768 à 15:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 décembre 2016

Le printemps

Printemps

Bordeaux, samedi 31 décembre, 16 heures et des brouettes. Vivement le printemps !

Posté par 240768 à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2016

Belem bis

Le Belem dans la brume

Vendredi 9 décembre, 11 heures : quasi grisant gris

Posté par 240768 à 21:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 décembre 2016

Beau oui comme Belem

Beau oui comme Belem

Traversant le pont de Pierre ce samedi 3 décembre, je me suis dit que les marins sur leur voilier devaient penser qu'ils avaient eu raison de faire escale à Bordeaux. Sous ce soleil radieux, Bordeaux belle comme le Belem.

Posté par 240768 à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2016

Miss-Tic mystère

La réciprocité est un mystère

Qu'est-ce qui fait qu'entre cette femme et toi, sans la moindre nano seconde d'hésitation, ça colle, instantanément ? Comment expliquer l'alchimie d'une rencontre, le succès immédiat d'un premier baiser ? La réponse, qu'on ne veut pas vraiment connaître, est dans le titre même de ce fascinant tableau d'une certaine Miss-Tic, c'est son nom d'artiste, exposé dans une salle de l'Institut Magrez , telle la photo de Jane Fonda, jusqu'au 21 février. Cela s'appelle " La réciprocité est un mystère." Et tout est dit

Posté par 240768 à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2016

Jane, à couper le souffle

IMG_0184

A faire fondre tous les Esquimaux de la banquise, Jane, photographiée ici en 1968 par le futur réalisateur  de " Emmanuelle", Just Jaeckin, expose sa photo jusqu'au 21 février 2017 chez Bernard Magrez. Elle s'affiche dans l'aile gauche du château Labottière. Jane Fonda est d'une beauté à couper le souffle.

Posté par 240768 à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2016

Les Bordelaises parlent de Bordeaux ( 18 )

Victoria Stagni ( 1)

VICTORIA Stagni, artiste-peintre, Bordelaise depuis juillet 2013 : " Je tiens d'abord à dire que les Bordelais fermés qu'on m'avait décrits avant mon arrivée, se sont en fait révélés très accueillants. J'aime les quartiers des Chartrons, de Fondaudège et de Saint-Seurin. C'est une ville aux façades magnifiques. Il y aussi les quais qui me rappellent un peu le Puerto Madero de mon Buenos Aires natal. Et puis ce curieux Parc Bordelais, qui ne ressemble à aucun autre jardin ici. Je dis " curieux" parce qu'au départ, comme ça, il m'a déplu. Avant que sa structure même, ses animaux et son côté pas du tout léché ne me fassent peu à peu tomber sous son charme."

Posté par 240768 à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2016

Mon boucher s'appelle Julie

 

Mon boucher s'appelle Julie

Vous, je ne sais pas, mais personnellement, je n'ai jamais rencontré de bouchère aussi mimi que Julie. Julie a 27 ans, " des doigts de fée pour désosser la viande" suivant son patron de la rue Fondaudège, Thierry Collado, et selon mon humble avis, un sourire à ne jamais devenir végétarien de sa vie.

Posté par 240768 à 13:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2016

Prendre l'air à la Bastide (2)

Bordo de Dorso (2)

Et, dans la même rue Bastidienne, c'est aussi ça.

Posté par 240768 à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Prendre l'air de la Bastide (1)

Bordo de Dorso (1)

Dans la série " Lever la tête", prendre l'air à la Bastide, c'est cela.

Posté par 240768 à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2016

Touche d'automne

Le Bordo de Dorso

Déjeuner ce samedi 1 octobre au Pique-feu à la Bastide. Comme d'habitude, une cuisine familiale sans chichis mais avec saveurs. Ciel gris et température fraîche, un bon jarret d'agneau pour commencer l'automne sur une belle touche.

Posté par 240768 à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]