IMG_0005

C'est chaque année, la même chose, tout à coup, au printemps, les arbres de la place Charles Gruet sortent de leur grand sommeil et ça me met une claque magistrale ! Ce matin, vers 11 h, à la sortie de la rue Lafaurie-Monbadon, paf, je l'ai prise de nouveau dans la tronche avec le plus grand plaisir. Au milieu des travaux du tramway, putain, déjà plus de trois ans pleins de foutues nuisances, le soleil dans les feuilles me faisait verdir non point de jalousie mais de fraîcheur. Allez hop, un peit coup d'allégresse fortissimo et voilà un mardi d'avril dont il faisait soudain bon de tirer tous les fils.