Showing_of_Writer_Thing

Parce que ce sera ouvert dès 19 heures et qu'il fera chaud à l'intérieur. Parce qu'entre toutes les caves celle de l'Entre Deux Vins abrite en son sein l'irrésistible Sandrine Jacotot. Parce que vous en sortirez avec la garantie d'être étourdis par une ineffable autant que rarissime ivresse. Car en ce lieu, Bacchus et Hugo vous le certifient : l'éditeur le plus éloquent de toute la Nouvelle Aquitaine et son auteur le plus singulier vous réserveront un plaisir des plus raffinés. Parce que les plus femmes les plus spirituelles de la ville et les Bordelais les plus sympathiques seront présents. Parce que vous pourrez grignoter moult victuailles et siffler autant de dives bouteilles. Parce qu'il n'y aura rien à la télé et qu'une remise sera accordée sur le prix du roman aux moins de trente printemps. Parce que ce soir là vous n'avez ni piscine ni yoga. Parce que la nuit tombe encore beaucoup trop tôt et qu'il y aura chez Jacotot de la lumière. Parce que si vous n'avez encore jamais entendu le rire de Sandrine alors vous ignorez pourquoi Bordeaux est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Parce que la France entière de Brest à Toulon, de Nancy à Soulac et de Bourges à Perpignan sans oublier Carbon-Blanc ne parle que de ça. Parce que rendre visite une fois à la maîtresse des lieux, c'est être sûr d'y revenir et que ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine. Parce ce que bouder un pareil plaisir est inenvisageable. Parce que l'inénarrable Jean-Daniel Roidor et que la sublime Scarlett J. seront là. Parce que " Colporteurs Blues " vous chantera la plus belle des mélodies et que ses notes résonneront longtemps dans vos mémoires. Parce que dans cinquante ans la rue Fondaudège en parlera encore. Venez avec vos cousines, vos soeurs, vos frères, vos voisins, le chat de la voisine, Joe le Taxi, Harry Potter, Mary Poppins, John Mc Enroe, Melody Nelson, tante Suzanne, Capitaine Marleau, Laetitia Casta, Pierrot le Fou, Robinson Crusoé, Klute, Jean-Marie Boiliveau, Peter Sagan, Tex Avery, Jean Lassalle, Bugs Bunny, Jack Nicholson, Moby Dick, Audrey Fleurot, Keith Richards, Marcel Amont et au moins dix-huit balles en poche. Les écrivains mangent aussi.