Julie

JULIE Daouphars, agent immobilier, Bordelaise depuis 2013 : " Voilà quatre ans, je posais mes valises à Bordeaux, un peu contrainte et forcée. Je l'avoue : ma vie parisienne me plaisait bien. Il m'a fallu quelque temps pour comprendre et apprivoiser cette ville de prime abord trop minérale à mon goût. Il m'a fallu quelques balades pour déceler, ici une odeur de jasmin, là une senteur de lilas et ailleurs, une effluve de fleur de cerisier. Et c'est là que réside une des grandes forces de Bordeaux : derrière des façades parfois austères se cachent de merveilleux jardins. Derrière la pierre, se dissimule la chlorophylle. J'ai la chance de vivre aujourd'hui dans un joyau architectural, un trésor que l'on dit mondial. Mascarons, frontons ouvragés et bas-reliefs ornent nos maisons et nos immeubles. Tous ont un sens, un lien avec notre passé et notre histoire contemporaine. Levez les yeux ! Arrêtez vous, soyez curieux et surtout, discutez avec les Bordelais ! Vous serez surpris. Ils sont beaucoup plus accueillants que ne le décrit la légende populaire. Alors, ils vous apprendront des secrets délicieux. Voilà quatre ans, je posais mes valises à Bordeaux, un peu contrainte et forcée, je l'avoue. Mais depuis, je les ai jetées.